jeudi 29 novembre 2012

GUINARD (46)









Ce malade est âgé de 55 ans environ, de tenue correcte.

A certains moments, il reste prostré dans un coin sans parler ni bouger. A d'autres moments, il se met à parler très fort à une personne imaginaire et, à ce moment, il parait se défendre car ses paroles, sont sur un ton très énervé, accompagnées de grossièretés. On l'entend souvent crier «Laissez-moi, je n'ai rien fait», «Foutez-moi la paix».
Il est très propre dans sa tenue et également sur lui-même.
Il s'occupe au dortoir du service et fait son travail correctement. Il mange beaucoup de friandises et c'est peut-être ce qui explique qu'il ne mange pas souvent à table.
      
25 février 1962

Source image : L'Express

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le texte est issu des carnets de Robert B. infirmier psychiatrique en 1962. Il est décédé en mai 2000.