lundi 3 décembre 2012

DUPONT Constant (103)







 



Il a une trentaine d'années, visage sympathique aux yeux hagards et fuyants quand il regarde quelqu'un.
Parfois, il déplace tout dans sa chambre et se dissimule derrière son lit car, dit-il, il y a une femme qui veut lui faire du mal ou alors qu'il y a des rats dans sa chambre et qu'il les fait partir.
On peut parler avec lui, il tient un moment la conversation puis tout à coup ses yeux expriment de la peur et ses tremblements s'accumulent encore.
S'il sort  de sa chambre, quand il revient, il ne la retrouve plus et il se couche dans la première chambre ouverte.
Ne semble pas savoir où il est car il déclare souvent qu'il s'en va dire bonjour chez ses parents ou à ses copains, va jusqu'au bout du couloir et revient et n'en parle plus.
       
22 décembre 1962

Source image : The Telegraph 

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le texte est issu des carnets de Robert B. infirmier psychiatrique en 1962. Il est décédé en mai 2000.