lundi 3 décembre 2012

LAPORTERIE Albert (102)





 
Malade de 50 ans au visage bouffi, gras, chauve presque en totalité. Il est grand et sa démarche est lente.
Ses journées à l'hôpital sont toutes pareilles : il se lève de bonne heure, fait sa toilette le premier ensuite s'assied au fond de la salle et attend là l'heure du repas.
Le soir, à 7 heures, il est au lit.
Il est très propre dans sa tenue et sur lui-même.
Quand il nous parle, il est très poli et s'exprime dans un français impeccable.
A table, il fait les parts pour chacun et s'il en manque, il vient réclamer lui-même.
Il ne s'occupe à rien, il est assis dans la salle et regarde tout ce qui se passe et si un autre fait une chose qu'il ne peut pas, il le lui dit, et même si un malade de sa table ne mange pas, il nous le signale aussi.     
       
21 décembre 1962

Source image : 20th.ch 

  






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le texte est issu des carnets de Robert B. infirmier psychiatrique en 1962. Il est décédé en mai 2000.